lundi 17 juillet 2017

dimanche 16 juillet 2017

Espace urbain & Corps social, exposition du 15 au 20 juillet 2017 à la Galerie Delacroix se l’institut Français de Tanger.

espace-urbain

Une série d’événement: expo, ateliers, rencontres et débats autour de la thématique Espace Urbain & Corps social.

À commencer par samedi 15, à 18h, l’ouverture de l’exposition CITY MANIFESTO produite en 2016 avec 8 artistes marocains de disciplines confondues:
Sara Ouhaddou – Designer
Youssef Ouechen – Photographe
Nassim Azarzar – Plasticien/graphiste
Sido Lansari – Broderie
Aicha El Beloui – Illustratrice
Abdellah Hassak – Artiste sonore
Abdel Mohcine Nakari – Plasticien
Hicham Gardaf – Photographe

Comment l’espace urbain influence le corps social et comment les décisions d’ordre politique et économique qui tracent le nouveau visage de l’espace urbain tangérois retentissent sur le quotidien de ses habitants ?
Think Tanger investit la Galerie Delacroix de l’Institut français et vous invite à participer pendant 5 jours à une expérience culturelle courte et intense avec des intervenants de différentes pratiques et univers.

PROGRAMME COMPLET

SAMEDI 15 JUILLET
18.00 : Ouverture de l’exposition CITY MANIFESTO
En 2016, Think Tanger a invité 8 artistes marocains de discipline confondue à venir réfléchir et livrer des interprétations alternatives sur les mutations urbaines de Tanger.
Sara Ouhaddou – Designer
Youssef Ouechen – Photographe
Nassim Azarzar – Plasticien/graphiste
Sido Lansari – Brodeur
Aicha El Beloui – Illustratrice
Abdellah Hassak – Artiste sonore
Abdel Mohcine Nakari – Plasticien
Hicham Gardaf – Photographe
DIMANCHE 16 JUILLET
16.00 : Identité visuelle Think Tanger & Atelier sérigraphie
L’identité visuelle de Think Tanger donne à voir des structures architecturales absurdes et fantasmées, puisant dans un imaginaire de science fiction et faisant référence aux transformations de la ville mais aussi à certains mouvements architecturaux tel qu’Archigram.
Nassim Azarzar, directeur graphisme et communication de Think Tanger nous explique le développement de cette identité avec un mini atelier de sérigraphie. Les participants repartirons avec leur support Think Tanger sur Totebag ou papier.
Atelier ouvert au public, dans la limite des places
disponibles.
Impression sur tote bag: 50dh
Impression sur papier: 20dh
MARDI 18 JUILLET
19.00 : « La globalisation de la région Tanger ElHouceima et son impact sur les inégalités sociales et spatiales. » Une intervention de William Kutz
William Kutz est géographe à l’Université de Manchester. Sa recherche examine la politique et l’économie de l’urbanisation à l’échelle international. Depuis 2009, William étudie les investissements européens dans le marché immobilier au Maroc et leur impact sur l’espace et la société. Il rédige actuellement un livre sur les villes méditerranéennes.
MERCREDI 19 JUILLET
19.00 : « La ville et le lien social » Une intervention de Mohammed Haddy
Mohamed Haddy est politologue et professeur à lNAU Institut National d’Aménagement et d’Urbanisme. Il a dirigé plusieurs ouvrages et notamment « La ville marocaine, regards croisés », publié chez l’Harmattan, un ouvrage qui met la ville marocaine sous les projections de regards et formations pluridisciplinaire.
JEUDI 20 JUILLET
19.00 : « Résister à la domestication de l’espace »Une intervention de Yto Barrada
Yto Barrada est une artiste marocaine et française. Elle étudie l’histoire et les sciences politiques à La Sorbonne puis la photographie à l’international centre of Photography de New York. Son intérêt pour le visuel s’est imposé quand elle a découvert que l’image, l’art, lui permettraient mieux encore qu’une thèse de science politique, de rendre compte des situations politique et géopolitiques. Son approche artistique se base sur l’observation de ce qu’elle appelle « la résistance à la domestication de l’espace ». Yto Barrada est la fondatrice de la Cinémathèque de Tanger.

Enregistrer



from LE web magazine de Tanger - tanger-experience.com http://ift.tt/2tsnIaT

samedi 15 juillet 2017

vendredi 14 juillet 2017

jeudi 13 juillet 2017

samedi 8 juillet 2017

Sommet des prix Goncourt à Tanger avec Tahar Ben Jelloun (1987) et Leila Slimani (2016) à l’hôtel El Minzah le 8 juillet à 19h, sous l’égide de l’Institut Français et de la librairie des Colonnes. Rencontre animée par Simon Pierre Hamelin.

ben jelloun-slimani

Leila Slimani fait l’honneur de choisir l’Institut français du Maroc pour partager avec le public marocain son prix Goncourt. Pour sa rencontre tangéroise, elle sera en dialogue avec Tahar Benjelloun autour de leurs oeuvres et leurs écritures.

Leila Slimani, journaliste et écrivain franco-marocaine, elle publie, en 2014, son premier roman chez Gallimard, Dans le jardin de l’ogre. Le sujet (l’addiction sexuelle féminine) et l’écriture sont remarqués par la critique. Chanson douce est son deuxième roman, lauréat en 2016 du plus prestigieux prix littéraire français. Paru aux éditions Gallimard, Chanson Douce est tiré d’un fait divers, un double infanticide dans les beaux quartiers de New York en 2012.

Tahar Ben Jelloun est originaire de Fès. Il enseigne la philosophie à Tétouan et à Casablanca avant de s’installer en France en 1971. Il suit des études en psychiatrie, collabore avec des journaux comme Le Monde et publie en 1973 son premier roman Harrouda. Son roman, La Nuit sacrée, obtient le prix Goncourt en 1987. Ces dernières publications sont Le terrorisme expliqué à nos enfants (seuil, 2016) et Un pays sur les nerfs (l’aube 2017)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



from LE web magazine de Tanger - tanger-experience.com http://ift.tt/2uU6moj

vendredi 9 juin 2017

mardi 6 juin 2017

dimanche 28 mai 2017

mercredi 24 mai 2017

C’est une vraie pasionaria de la cause animale, doublée d’une très belle personne. Salima Kadaoui, alias Sally Scarr, œuvre sans relâche pour sauver les animaux qu’elle qualifie de «précieuses créatures » et auxquels elle donne volontiers la parole sur sa page Facebook.

salima Kadaoui-7541

Cette maroco-britannique a été élevée au milieu des chiens, des chats et des chevaux par des parents grands défenseurs des animaux. En 2013, avec l’aide de son mari, elle réalise un rêve de petite fille et fonde SFT, le Sanctuaire de la Faune de Tanger, afin de recueillir les animaux errants. Mais aussi et surtout éduquer et changer les mentalités.

kadaoui-images

Inlassablement, elle sensibilise les écoliers, va à la rencontre des villageois, explique, défend, démontre. Avec l’aide d’un vétérinaire dévoué, elle vaccine, soigne, stérilise. Sally parvient à déplacer des montagnes pour ses protégés, surtout pour les handicapés. Mais elle est aujourd’hui face à un défi : trouver des fonds et un nouvel espace pour reloger ses 160 chiens, 133 chats, 27 ânes, 2 chèvres, oiseaux, tortues…

Tous rescapés. Et tous heureux.

Texte Carole Belahrach
Photos Igor Laski/Sanctuaire de la Faune de Tanger 2016

> http://ift.tt/2qN4oHa

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



from LE web magazine de Tanger - tanger-experience.com http://ift.tt/2qiaR9G

dimanche 21 mai 2017

mardi 16 mai 2017

Le club des partenaires de la Biennale de Lyon débarque à Tanger pour un voyage de 4 jours de découvertes de la scène danse et art contemporain marocaine en présence de Dominique Bremens, le nouveau Président.

biennale-tanger

Après Venise, Barcelone, Berlin, Oslo, Turin c’est à Tanger qu’une vingtaine de partenaires de la Biennale de Lyon débarqueront pour 4 jours intenses de découvertes de la scène artistique marocaine du 17 au 21 mai.

Le Dar Nour a été réquisitionné pour l’occasion. Le périple démarrera avec une présentation historique de Tanger par l’écrivain Rachid Taferssiti, puis visite des galeries d’Olivier Conil qui brossera un panorama de la scène art contemporain du Maroc et de Tanger en présence d’artistes en résidence.

Rencontre également autour du festival « Ȇtre ici » à la Villa Mimi Calpe avec Anne Chaplain, fondatrice du festival en présence d’artistes: Itaf Benjelloun, Catherine Renaud Baret et Amina Rezki…

A la Casa d’Italia au Palais des Institutions Italiennes le jeune chorégraphe Othman Sellami de la Compagnie Haraka présentera son travail artistique aux partenaires de la Biennale, ce sera le côté danse contemporaine.

Jeudi, départ pour Tétouan et réception à Dar Benjelloun pour présentation de la belle scène artistique de Tétouan par Christophe Roussin, directeur de l’Institut Français de Tétouan en présence des artistes Hassan Echair, Safaa Erruas, Freaky, Mohamed Larbi, Younès Rahmoun avec visite de quelques ateliers, dont ceux de Freaky et d’Hassan Echair.

Le cinéma et la Cinémathèque de Tanger seront également au rendez-vous, Mohamed Lansari, contera les 10 ans d’existence de ce lieu magnifique pour la culture du 7e art. Nos visiteurs pourront assister à la projection privée du superbe thriller “Only Lovers Left Alive” de Jim Jarmusch, sélectionné dans la compétition officielle du 66ᵉ festival de Cannes et qui fut tourné à Tanger en 2013.

L’art thérapie sera également au rendez-vous avec un déjeuner débat au Restaurant des femmes Darna en présence de Claire Trichot et Christine Keyeux, fondatrice et membre de l’association “100% Mamans” qui a recours aux activités artistique pour redonner du sens à la vie des mamans recueillies dans l’association.

La visite ne serait pas complète sans un moment d’échange pour la musique et le théâtre autour d’une rencontre avec Philippe Lorin, créateur de la Comédie de Tanger qui dispense des cours de théâtre et réalise des pièces et également créateur du Festival Tanjazz qui nous fera vivre cette année sa 18e édition du 14 au 17 septembre prochain.

Le voyage sera clôturé par un diner surprise chez de grands collectionneurs dans leur magnifique maison de Marshan avec un invité mystère, mais chut!…

groupe-biennale

Le Club des partenaires de la Biennale de Lyon est un groupe d’une vingtaine d’acteurs de la vie économique lyonnaise qui se mobilisent pour le soutien et le rayonnement des Biennales de la danse et d’art contemporain de Lyon.

Paul Brichet

logo club biennale3Rejoignez le Club

de la Biennale de Lyon:

http://ift.tt/2pRPz3v

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer



from LE web magazine de Tanger - tanger-experience.com http://ift.tt/2rdCzJj