jeudi 27 octobre 2016

Les deux Yézidies Nadia Murad et Lamia Haji Bachar, lauréates du prix Sakharov 2016, ont enduré un calvaire aux mains du groupe Etat islamique (EI) dont elles ont été les esclaves sexuelles, avant de devenir des icônes de leur communauté menacée de "génocide".

Frêle Irakienne de 23 ans à la voix douce, Nadia Murad a été enlevée dans son village de Kocho, près de Sinjar dans le nord de l'Irak, en août 2014, puis conduite de force à Mossoul, bastion de l'EI et cible aujourd'hu...



from Lemag.ma : Application et Newsletter sur le Maroc http://ift.tt/2eA3ecx

0 commentaires :

Publier un commentaire