samedi 26 septembre 2015

• Conseil de la famille: Nouvelle mouture du projet de loi
Le conseil de gouvernement qui se réunit, ce mercredi 23 septembre, examinera la nouvelle version du projet de loi relatif au Conseil consultatif de la famille et de l’enfance. D’autres projets de textes concernent la création d’une commission interministérielle de l’emploi et les attributions du ministère des Affaires générales et de la Gouvernance. Rachid Benmokhtar, ministre de l’Education nationale, fera un exposé sur la rentrée scolaire 2015-2016. H.E.• L’inflation toujours maîtrisée  
L’inflation devrait rester maîtrisée à moins de 2%, sur les 18 mois à venir. C’est ce que pronostique Bank Al-Maghrib qui a tenu son 3e conseil de l’année (voir aussi page 2). Pour l’institution, «l’inflation s’établirait à 1,8% en 2015 et en moyenne à 1,5% sur les 6 prochains trimestres». BAM considère qu’il n’y pas eu et qu’il n’y aura probablement pas de pression inflationniste extérieure sur les prix. «Dans cette perspective, l’inflation devrait rester en ligne avec l’objectif de stabilité des prix», prévoit BAM. En attendant, l’indice des prix à la consommation a reculé de 0,1% en août. Selon le Haut commissariat au plan, cette baisse est attribuée au retrait de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires et à la stagnation de l’indice des produits alimentaires. En revanche, l’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et réglementés, a augmenté de 0,1%. M.A.B.• Samir: «Pas de risque pour les banques»
Malgré les 8 milliards de dirhams d’engagements des banques sur la Samir et ses filiales, soit l’équivalent de 75% des bénéfices annuels du secteur, le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, estime qu’il n’y a aucun risque sur la solvabilité des banques en cas de faillite du raffineur. F.Fa• Le coefficient de division de risque sera revu
La Banque centrale annonce la réforme du calcul du coefficient de division des risques, sans doute pour tirer les leçons de la concentration des crédits sur quelques entreprises -dans l’immobilier et le tourisme- en difficulté. Ce coefficient sera désormais calculé sur la base de fonds propres de base et non de fonds propres globaux. F.Fa• HSBC arrive au Maroc
Le groupe bancaire britannique HSBC – 60 millions de clients dans le monde, 226.000 employés- s’apprête à ouvrir une antenne au Maroc, probablement sous forme de bureau de représentation. F.Fa• «Le guide fiscal 2015» enfin en ligne
La Direction générale des impôts vient de mettre en ligne «Le guide fiscal 2015» en arabe et en français. Le document est une mise à jour du détail des incitations fiscales accordées à certains secteurs: transport, industrie minière, tourisme, enseignement privé, plans d’épargne logement, éducation, actions et entreprises… H.E.• Un board pour piloter la formation en logistique
Le ministère de l’Équipement a procédé, mardi 22 septembre, à la création du Board national de coordination de la formation en logistique. Impliquant le public et le privé, l’instance a pour objectif de mettre en œuvre les dispositions du contrat d’application dédié à la formation en logistique et signé en mai 2014. Le projet est coordonné par l’Agence marocaine de développement de la logistique. H.E.• Un registre national agricole pour bientôt
Un recensement général de l’agriculture sera lancé durant les prochains mois. Cette opération devra déboucher sur la création d’un registre national agricole. Pour cela, un appel d’offres vient d’être lancé par le ministère de l’Agriculture. L’adjudicataire sera connu mardi 3 novembre. K.M.• Tourisme: Les recettes baissent de 3,1% en 7 mois
Les recettes générées par l’activité touristique ont enregistré une baisse de 3,1% lors des 7 premiers mois de l’année. A fin juillet dernier, les recettes se sont élevées à 30,3 milliards de DH contre 31,2 milliards lors de la même période en 2014. A.At• Tourisme: Les arrivées se maintiennent
Le volume des arrivées aux frontières a atteint 6 millions de touristes entre janvier et juillet dernier. Ce qui représente une progression de 1,5% par rapport à la même période en  2014. Un résultat positif porté par les arrivées en provenance d’Allemagne (+14%) et du Royaume Uni (+7%). A.At   • Tourisme: Haddad en opération séduction
Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, conduira une grosse délégation au prochain salon Salon Top Resa, un des rendez-vous majeurs du secteur (du 29 septembre au 2 octobre à Paris), avec au programme une rencontre avec les opérateurs français (TO, Compagnies aériennes…). L’objectif est «d’examiner avec eux les mesures à déployer pour une reprise de la demande touristique française vers la destination Maroc», apprend-on de source ministérielle. La délégation marocaine sera composée de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), ainsi que de professionnels et d’opérateurs touristiques marocains. S.F.• RAM Cargo vise 130.000 tonnes/an d’ici 2021
L’activité Cargo de la Royal Air Maroc compte passer à 130.000 tonnes/an sur les six prochaines années. La compagnie nationale compte développer le fret en densifiant le réseau des capacités de RAM Cargo, ainsi qu’en multipliant les partenariats internationaux. Le transporteur a l’ambition de se positionner en plateforme incontournable des échanges commerciaux entre l’Afrique et le reste du monde. La compagnie dessert 34 destinations sur le continent. S.F.• Tamesna: El Hidayah déboutée à Paris
La Chambre de commerce internationale de Paris a tranché dans le conflit entre la société malaisienne El Hidayah et le groupe Al Omrane sur la tranche II d’un chantier social à Tamesna, près de Rabat. Selon le verdict, l’opérateur public doit reprendre le chantier pour son achèvement. En outre, dans une autre affaire à Tamesna, la Cour de cassation a confirmé le premier jugement du Tribunal administratif qui accordait à Al Omrane le droit de reprendre à la société Général Contractor le chantier de Hiba5 pour le terminer. M.C.• Travail temporaire: Front commun
La Fédération nationale des entreprises de travail temporaire (FNETT) et l’Association des entreprises de travail temporaire (UMETT) viennent d’enterrer la hache de guerre. Un rapprochement a été opéré entre les 2 associations professionnelles pour renforcer les moyens de la corporation. D’ailleurs, la caution qui divisait les 2 entités n’est plus un point de désaccord. Un programme d’activité sera bientôt décliné pour défendre les intérêts de la profession, notamment la durée des missions de travail. A.At   • Une SDL pour la culture bientôt à Fès
La ville de Fès est sur le point de se doter de sa première société de développement local (SDL). «Sa vocation sera d’initier et coiffer l’organisation de grands événements d’ordre culturel», confie un haut responsable de la ville.  Cette SDL pourrait également participer à l’animation des monuments fraîchement restaurés de la médina. Y.S.A.



from MarocPress.com http://ift.tt/1NTmHiL

0 commentaires :

Publier un commentaire